L’enseignement théâtre corporel, métamorphose et masques s’adresse autant à
des débutants motivés qu’à des stagiaires possedant déjà des bases.

Les stages: énergie d’acteur, le fantastique chez shakespeare et les chantiers de créations  (rois
et reines) constitue une progression vers un travail de scène professionnel

Stage théâtre corporel

Le début du travail théâtral est axé sur l’acquisition de bases corporelles -
langage corporel et expression - équilibre intérieur et éxtérieur - travail de
l’émotion - développement de la respiration, de tension et de l’atmosphère -
chorégraphie de groupe.
Ces différents domaines sont abordés par le biais d’improvisations. Un éspace
scénique complet (lumière, son, accessoires, costumes…) est utilisé au cours
du stage.

Travail de la métamorphose

La métamorphose implique des changements, un corps transforme, une autre
histoire, une perception changée, un autre état d’âme.
Le stage consiste essentiellement a travailler sur la transformation a trouver
des autres “personnes” vivant cachées en nous, les faire vivre, comprendre
leur histoire et les “jouer” (dans le sens jouer comme un enfant).

A partir de la “neutralité” nous explorerons les extrêmes possibles: se fermer
complètement et s’ouvrir complètement, devenir extrêmement petit pour
devenir grand, marcher tres lentement pour accélérer ensuite, devenir
bruyant pour explorer le silence… Devenir attentif a ce qui se passe sur le
chemin de la transformation. Travail sur l’énergie du masculin et du féminin,
sur les souvenirs, travail de la respiration et de la perception, création de
“personnages” et travail chorégraphique a partir de métamorphoses.

.
- LES MASQUES

Nous avons choisi d’utiliser les masques de Bâle, connus sous le nom de masques
larvaires.

Ces masques du carnaval de Bâle, très humains, même trop humains, ont sur le
spectateur un effet miroir ; chacun peut s’ y reconnaître, lui-même, son voisin de
palier, une personne dans la rue, tous un peu bizarres, pas vraiment sociables, un peu
seuls.

Il existe deux grands rituels d’utilisation des masques : l’un concerne la condition de
l’humain, sa beauté, sa folie, sa décadence, ce sont les masques de carnaval ; l’autre la
mémoire, comme les masques funéraires. Les masques larvaires de Bâle font appel à
ces deux états.

Les acteurs jouent aveugles, l’emplacement des yeux des masques ne correspondant
pas aux yeux de l’acteur. L’acteur doit faire appel à d’autres moyens d’expression : le
corps, l’émotion, une nouvelle appréhension de l’espace. Il en résulte un jeu
étrangement décalé où la notion de réalité se confond avec le rêve, le trop humain, à
la folie.

LE   FANTASTIQUE CHEZ  SHAKESPEARE

Le monde de Shakespeare est rempli d’êtres magiques, mystérieux,
parfois drôles, souvent angoissants.
Le comédien sera donc confronté au problème du “seuil” aux limites de la
frontière entre le réel et la folie.
Tous les personnages et scènes dans les différences pièces de Shakespeare
que vous avez envie d’explorer. Du rêve a la folie, des rois maudits aux
gnomes malicieux, les drames sociaux, le sang, l’amour, la trahison et le
pouvoir, matière infinie pour le travail du comédien..
Nous demandons aux stagiaires d’apprendre un court passage d’un texte
choisi dans n’importe quelle oeuvre de Shakespeare

L’ENERGIE DE L’ACTEUR

Pourquoi on n’arrive pas à trouver tel ou tel personnage ou vivre telle émotion,
pourquoi le spectateur a l’impression de connaître et de reconnaître l’acteur (la tendance à dire
qu’il joue toujours de la même façon…), et pourquoi l’acteur n’est plus surpris ou même touche
par son jeu.

Le patrimoine de l’acteur est aussi le NON-JEU, les émotions non-exprimées, un corps
dans l’ombre qui le suit partout mais qui est reconnaissable par le spectateur; richesse
incroyable, douloureuse aussi et vaste terrain de recherche pour l’acteur-s’il sait l’utiliser et
non pas le subir.

Au commencement il faut clarifier, enlever tout ce qui n’est pas nécessaire pour
l’action, reconnaître les parasites et savoir utiliser ses énergies pour le jeu; ensuite on
cherchera à connaître son patrimoine pour savoir que l’on voit réellement quand un acteur est
sur la scène; il se peut que le langage exprimé par les mots et celui offert par le corps
divergent, se heurtent, se contredisent (p.ex. avec les mots j’exprime la joie et mon corps est
en colère…), ensuite on voudra utiliser ses différents énergies, dans leur contradiction pour
trouver à travers une nouvelle forme de jeu, une connaissance, une plus grande liberté….

1; LA NEUTRALITE
ou qu’est ce qui se passe quand je ne fais rien?
(travail sur le langage corporel et les gestes parasitaires)

2; L’EXAGERATION ou l’ENERGIE DU MELODRAME
… et la dérision comme énergie parasitaire
et comme suite:

3; LE GROTESQUE:
(création d’un premier personnage).

4; L’ABSURDE:
comme suite du grotesque ou l ‘ENERGIE DU CLOWN

5; LE MONDE “D’ETRES” ou l’  ENERGIE DU CONTE
avec quelle énergie j’entre dans le monde du conte;
(création d’un personnage soit nain, soit géant…)

La base du travail est toujours la recherche d’une
“NEUTRALITE”; comprendre et jouer avec sa structure corporelle et émotionnel et savoir la
différence entre ce que JE RESSENS quand je suis sur scène et ce que le spectateur
VOIT; apprendre à vraiment regarder sans jugement et moralité.


Formation pro

LA VIOLENCE DE L’ACTEUR
Ou Le cas de Titus Andronicus , travail expérimental autour de Rois et Reines

Ce programme est destiné aux comédiens professionnels et amateurs
ayant une grande pratique. Stage de recherche et d’expérimentation sur
les limites, les barrières, l’espace et les tabous. Il s’agit de rechercher les
limites entre ce qui est représentable - donc théâtralisé -  et ce qui est
non-représentable - l’intime, le personnel et le privé .

En s’appuyant sur les textes de Shakespeare et sur des textes
contemporains traitant de l’univers shakespearien (Gertrude-Le Cri
d’Howard Barker, Hamlet Machine de Heiner Müller, Lear de Bond, Viol
de Botoh Strauss), le programme propose un travail sur l’imaginaire et la
métamorphose, une recherche sur l’émotion et la création comme
processus de transformation. Travail corporel et émotionnel intensif.


TRAVAIL SUR LES MECANISMES CORPORELS ET EMOTIONNELS

L’objectif principal de cet atelier est de permettre aux participants de
prendre conscience de leur répertoire de rôles personnels. Les rôles que
nous habitons avec plus ou moins d’aisance peuvent être mis en lien
avec  les domaines de notre vie dans lesquels nous faisons l’expérience
de difficultés.
Travail sur le Schéma corporel et l’imaginaire corporel
L’espace protégé- La Dramathérapie
Les explorations/ Les transformations
Que peut-on utiliser pour le théâtre, qu’est-ce qui doit rester privé, intime
Quand un seuil a été franchi, en cas de problème, comment réagir
Théâtralement / de manière privée
Nous utiliserons  des exercices  qui feront travailler différents domaines
de la recherche théâtrale
Les sensations, les perceptions, les ambiances, les sens, les sons…/ Les
éléments, les matières, les objets…/ L’imaginaire animal, végétal/
L’imprévisible, la faille, l’instant du dérapage, les détournements

You must be logged in to post a comment.